Universités publiques sénégalaises (2/3) : La misère à Ziguinchor, Thiès et Bambey

Pour le deuxième volet de notre série sur les universités publiques sénégalaises, nous avons ouvert en même temps les portes d’Assane Seck de Ziguinchor, d’Alioune Diop de Bambey et de l’établissement dont le parrain est, pour l’instant, la ville qui l’abrite : Thiès.

Fondées toutes en 2007, elles sont les dernières nées des universités publiques sénégalaises. Mais, déjà, elles croulent sous le poids de leur jeune âge, 11 ans. Photos-Reportage.

Reportage à venir : L’Université Gaston Berger de Saint-Louis (3/3)

Précédemment : L’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (1/3)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


129 vues